L’École Primaire aux USA

Vous me posez souvent des questions à propos de l’école aux États Unis. Dans ce post je vais essayer de vous expliquer comment se déroule la scolarité chez nous, dans une école publique américaine, dans la banlieue de Los Angeles, Californie (je précise que le cas est bien spécifique à notre école et que je ne veux pas généraliser). Cette année, Madeleine entre en 5th Grade = CM2 (soit sa dernière année en Elementary School) mais comme je ne sais pas encore à quoi va ressembler le programme, je vais vous parler de son année de 4th Grade = CM1. Tout n’est pas radicalement différent de la France, pour autant on est très loin de l’école classique à la française, vous allez voir…

Le fonctionnement de la scolarité aux US

À quelques exceptions près, il est très similaire au notre.

Notre Elementary School commence au TK = Transitional Kindergarten (Moyenne Section de Maternelle) mais bien souvent les écoles ne disposent pas de cette classe et ont directement le Kindergarten (Grande Section de Maternelle). L’équivalent de la Petite Section, qui n’est pas une classe obligatoire, est gérée par des établissements privés (donc très chers) : les Preschools. Ensuite il y a le 1st Grade (CP) jusqu’au 5th Grade (CM2). Certaines Elementary Schools intègrent le 6th Grade a leur cursus mais ce n’est pas le cas de la notre.

Ensuite c’est la Middle School (Collège) du 6th Grade (6ème) au 8th Grade (4ème). Oui, n’y a que 3 années de collège ici ! (bien qu’il puisse arriver que la Freshman year soit intégrée à la Middle School).

Puis la High School (Lycée) :
9th Grade = Freshman (3ème)
10th Grade = Sophomore (Seconde)
11th Grade = Junior (Première)
12th Grade = Senior (Terminale)

Je reviendrai en détail sur les différentes écoles au fur et à mesure de la scolarité de Madeleine. Vous avez été nombreux à me poser des questions sur le lycée et la fac mais je ne pourrai vous répondre que lorsque j’aurai expérimenté ces différents systèmes.

L’inscription

Comme en France, votre enfant est ici assigné à l’école de son secteur géographique. Il est toujours possible de faire une dérogation qui sera acceptée (ou non !). Les inscriptions se déroulent sur une journée, 10 jours avant la rentrée, dans l’auditorium de l’école. Vous ramenez alors le dossier de votre enfant contenant ses informations personnelles, son dossier médical, les personnes à prévenir en cas d’urgence, etc… Vous payez la cotisation du PTA (Parent Teacher Association = L’Association des Parents d’Élèves) qui récoltent des fonds pour les cours de musiques, les sorties scolaires, etc… Après ça, un document vous est remis, vous indiquant le nom de l’enseignant et le numéro de la classe de votre enfant pour la nouvelle année. Évidemment, pour des raisons sanitaires, cette année l’inscription s’est intégralement déroulée sur internet !

La rentrée

Cette année la rentrée a lieu le 17 août. Un peu tôt ? C’est vrai que psychologiquement ça écourte un peu l’été mais c’est aussi parce que les cours se sont arrêtés le 21 mai dernier. Si vous calculez bien, ça fait un peu plus de 11 semaines de congés… quand même ! Le premier jour d’école, les parents qui le souhaitent (ou qui en ont la possibilité) accompagnent les enfants à l’intérieur de l’école, dans la cours pour écouter le sempiternel discours de début d’année de la Principale, motivée comme jamais ! Puis vient le temps du Pledge of Allegiance que tout le monde récite main sur le coeur, tourné vers le drapeau Américain, patriote un jour, patriote toujours ! Ce même Pledge + le Peacebuider Pledge est récité ensuite tous les matins en classe, par les enfants, avant de commencer les cours.

Le système de drop off/valet

Pour les parents pressés qui souhaitent déposer leur enfant sans sortir le leur voiture le matin, il existe un système de drop off. Il est possible de s’arrêter devant une entrée secondaire de l’école, un valet ouvre la porte, s’assure de faire descendre l’enfant et de le faire entrer dans l’école en toute sécurité. Le valet est un enfant de 4th ou 5th Grade (CM1 ou CM2) qui a été formé pendant plusieurs heures afin de respecter toutes les règles de sécurité. Tout se fait sous la supervision d’un adulte, employé de l’école.

Le déroulement de la journée

Les portes de l’école ouvrent à 7h45. Il est recommandé d’arriver à 8h15 au plus tard, la dernière cloche sonne à 8:30 et les enfants entrent aussitôt dans leur classe. Comme vous pouvez voir ci-dessus, les journées se suivent mais ne se ressemblent pas. Les enfants vont à l’école du lundi au vendredi de 8h30 à 14h55 sauf le mardi, de 8h30 à 14h05.

Le déjeuner

Les enfants peuvent prendre le lunch de l’école pour $3.50 mais c’est assez particulier pour un système digestif français… (voir menu ci-dessus). Ce sont des barquettes, type avion (mais beaucoup moins bonnes) préparées par une entreprise spécialisée, et livrées à l’école. 70% des enfants amènent une lunch box préparée tous les jours par les parents. Cela permet d’avoir plus de contrôle sur ce que mange l’enfant ainsi qu’un équilibre alimentaire un peu moins aléatoire qu’avec le lunch proposé par l’école (et pourtant conçu par des nutritionnistes du gouvernement ! 🤔). Le repas est systématiquement pris dehors, sous le lunch shelter, été comme hiver (sauf en cas très rare de tempête de pluie où les enfants sont autorisés à le prendre en classe). Une pause snack de 20 min, cachée sous le nom de « Recess » a lieu à 10h. Parce que oui, ici il est important de ne pas laisser de répit à son estomac !!!

L’uniforme

Ce n’est pas le cas dans toutes les écoles publiques mais dans celle de ma fille l’uniforme est obligatoire. Je me suis sentie frustrée au début parce que j’aimais beaucoup l’habiller et finalement je trouve ça très bien. D’abord, ça clos l’éternel débat de « Comment je vais m’habiller ce matin ? » « Ah non, pas ça ! », il n’y a pas le choix ! Ensuite parce qu’on achète beaucoup moins de vêtements voire même plus du tout et que ça correspond beaucoup plus à mon mode de consommation actuel. Et aussi parce qu’ainsi, s’il y a un vêtement trendy à avoir absolument et que l’enfant ne le possède pas, il n’est pas exclu du groupe. L’uniforme reste le même du Kindergarten au 4th Grade (Maternelle au CM1) : polo blanc ou bleu marine + pantalon, short, robe ou jupe bleu marine. En 5th Grade (CM2), les enfants portent un polo rouge mais le dress code reste le même que les autres années. Les jeans et pantalons de survêtement sont interdits. Le vendredi, les enfants sont autorisés à porter les vêtements à l’effigie de l’école (t-shirt, hoodie, etc…). Pour ce qui est de cette rentrée à distance, les enfants doivent porter leur uniforme tous les jours. Uniforme qui avait été oublié pendant le home schooling de mars, avril et mai et la plupart des enfants était en pyjama ou en onesie animaux… Afin de respecter un cadre de travail plus strict et motivant, l’uniforme est désormais de rigueur pour cette nouvelle année scolaire (à savoir que les enfants passent une bonne partie de la journée en vidéo conférence et peuvent donc être vus).

Les « Free Dress » Day

Certains vendredis de l’année sont dits « Free Dress Days », ce qui signifie que les enfants peuvent venir à l’école sans leur uniforme. Certains Free Dress Days ont des thèmes comme Crazy Socks, Crazy Hair, Superhero, Twin (on s’habille à l’identique d’un ami) ou encore Pyjama.
D’autres vendredis, le Free Dress est autorisé en échange de $2 donnés au Booster Club de l’école (cagnotte pour les activités et les sorties). À noter que les jours de photo de classe sont toujours Free Dress.

Mais il y a aussi…

La Semaine Doctor Seuss (la semaine du 02/03, date d’anniversaire de l’auteur) pendant laquelle, les enfants doivent porter des vêtements rayés, des couleurs en rapport avec l’un des personnages de l’auteur, etc… Je ne sais pas s’il est connu en France, c’est un célèbre écrivain de littérature de jeunesse, cher au patrimoine culturel américain. Son Cat in a Hat a même été adapté en dessin animé (disponible sur Netflix).

Red Ribbon Week (la semaine Anti-Drogues), en octobre. Par exemple les enfants viennent à l’école habillés en rouge pour dire stop à la drogue ou en pyjama pour dire à la drogue d’aller se coucher (oui oui 😂), etc…

Les spectacles

Il y a en a 2 par an. Le premier, le Winter Wonderland Concert, a lieu le vendredi d’avant Noël, veille du Winter Break (vacances d’hiver), dans l’auditorium de l’école. Je vous en avais déjà parlé, ça ressemble à ça (en moins tragique !). Le 2ème, le Spring Dance se déroule dans la cours de l’école, le 3ème vendredi de mars, veille du Spring Break (vacances de printemps).

Les journées spéciales

Halloween

Chaque mercredi précédant Halloween se tient le Fall Festival. Pour vous donner une idée ça ressemble beaucoup aux kermesses que nous avons en France. Je vous en parlais ici et ici.
Le 31 octobre les enfants vont à l’école déguisés. Le matin, les parents sont invités dans la cours pour assister au défilé des enfants. Le reste de la journée, ils ne travaillent pas et font des jeux et activités en rapport avec la fête d’Halloween.

Saint Valentin

Aussi étonnant que cela puisse paraître, les enfants fêtent la Saint Valentin à l’école. Non pas pour célébrer l’amour (quoi que…) mais plutôt l’amitié. Même si les Américains ont une conception de l’amitié qui leur est propre (je vous en parlais ici), il est important, de faire part de ses sentiments en général et aux autres en particulier. Je ne vous apprends rien si je vous dis que les Américains sont beaucoup dans la démonstration. Bref, à chaque Saint Valentin, les enfants amènent cartes, cadeaux et bonbons et gâteaux à l’école pour se les offrir. J’aime beaucoup le principe, je trouve ça positif et inclusif. Comme pour Halloween, les enfants passent leur journée à faire des activités sur le thème de la Saint Valentin.

Les devoirs

Du lundi au jeudi, les devoirs restent les mêmes, 2 pages de math et 30 min à 1h de lecture à consigner dans le « Reading Log ». Parfois les enfants doivent rendre un devoir d’Histoire (Social Studies), des questions auxquelles il faut répondre après avoir lu un texte (environ une fois par mois). Madeleine a horreur de ça et comme c’est donné du jour pour le lendemain, on est toujours certain de passer une bonne soirée lorsque ça arrive ! Les devoirs du week end sont un peu différents : 2 pages de math + 1 page de grammaire + 1 page d’écriture en cursive.

Les évaluations

Une fois par semaine, les enfants ont un test écrit réalisé en classe. Cela peut être en Language Art (Anglais), Math, Sciences ou Social Studies (Histoire). Quelques jours avant le test, les enfants ramènent à la maison des Flashcards qui leur permettent de réviser.

En 4th Grade, Madeleine a dû faire plusieurs projets notés :

2 Book Reports. Les enfants choisissent un livre de leur niveau de lecture, en font une présentation écrite puis orale pendant laquelle ils parlent du projet réalisé (au choix parmi le Diorama, le Board Game ou le Scrapbook). Voir photos ci-dessus.

1 Superpower Opinion Speech. Les enfants choisissent un super pouvoir et le défendent à l’oral comme étant le meilleur en argumentant. Ils doivent également créer le costume en accord avec le super pouvoir choisi.

1 Biography Speech. Les enfants choisissent une célébrité et doivent présenter sa vie à la première personne, à l’oral. Pour cet exercice, Madeleine avait choisi Roald Dahl et avait fait tout son speech avec l’accent british ! Ils doivent aussi créer un costume pour ressembler au personnage qu’ils présentent.

Il y avait 2 autres speeches prévus mais qui n’ont pas eu lieu à cause du home schooling.

Les notes

Dans l’école de Madeleine, toutes les notes sont en %.

La photo de classe

Tous les ans, Picture Day est en septembre. C’est le même principe qu’en France sauf qu’ici vous choisissez et payez à l’avance votre photo. Si elle est ratée, il y a un « rattrapage » (uniquement pour la photo individuelle). Pour cette photo individuelle justement, plusieurs options (payantes) s’offrent aux parents. On peut choisir le background, blanchiment des dents, corrections sur la peau, bref on se croirait sur Facetune #generationinstagram.

Les récompenses

À la fin de chaque trimestre se tient une cérémonie récompensant les 3 meilleurs élèves de chaque classe. Les parents dont les enfants sont concernés sont invités à suivre les festivités et la remise de diplôme dans l’auditorium de l’école (pour ceux qui me suivent sur Instagram je vous ai plusieurs fois montré à quoi ça ressemblait).

Les réunions parents/professeurs

Ici les réunions parents/professeurs commencent dès la Maternelle, il y en a 2 par an. La première à lieu fin novembre et la 2ème fin février/début mars.

Autre…

Les enfants commencent à apprendre l’écriture cursive (« en attaché ») à partir du 4th Grade (CM1) à raison d’une feuille de lignes à écrire par semaine, de manière à pouvoir la lire s’ils en croisent. Ici tout le monde écrit en « lettres bâtons »/ »script ».

Il n’y a d’ailleurs pas de cahiers à « petits carreaux » et petites lignes comme nous avons en France. Les enfants écrivent sur des lignes simples, comme dans les blocs de correspondance. Inutile de vous dire qu’avec tout ça, l’écriture est approximative, surtout si comme moi vous n’avez pas un enfant très appliqué…

Les mathématiques ne sont pas enseignées comme en France, Madeleine ne pose pas ses soustractions, multiplications et divisions comme je l’ai appris. Comme j’ai énormément de mal avec leurs méthodes, je laisse mon mari se charger des explications lorsque Madeleine en a besoin.

Globalement, je regrette la rigueur française, les programmes bien définis, les dictés (inexistantes ici), l’apprentissage régulier de poème (ici c’est à peu près 1 à 2 fois par trimestres), des cours de grammaires et je conjugaison conséquents (personnellement je n’ai jamais vu passer d’explications sur la conjugaison en anglais… même si ce n’est pas bien compliqué !), quant aux exercices de grammaire, c’est une fois par semaine dans les devoirs du week end (un peu léger !).

On m’a beaucoup posé la question de la réelle différence entre l’école en France et l’école aux US. Je crois que ce qu’il faut retenir c’est que l’enseignement en France est basé sur une culture générale solide. Ce n’est pas le cas ici. Aux États Unis la scolarité est là pour préparer à la vie active, avec des connaissances concrètes qui seront utiles dans une vie professionnelle future.

Je reçois encore beaucoup de messages me demandant de parler des écoles françaises à Los Angeles + banlieue. Je vais essayer de vous publier un post sur le sujet très bientôt.


Si d’autres questions vous viennent, je vous invite à me rejoindre des les commentaires ! 😉